Link: Technologies émergentes 2008

Chaque année, la Technology Review nous offre son palmarès des technologies qui, selon elle, marqueront l’année qui vient. Pour 2008, on remarquera qu’ont été sélectionnées un certain nombre de technos qui touchent à l’incertitude, à la complexité, aux rapports sociaux. Il semble bien que les chercheurs s’aventurent aujourd’hui dans des domaines dangereux où les certitudes bâties par Newton et Descartes s’effondrent.

Ainsi, on ne peut être qu’étonné par ce projet d’un nouveau modèle de processeur “probabiliste”, autrement dit capable de se tromper légèrement dans ses calculs. Quel intérêt ? En fait, les processeurs dépensent beaucoup d’énergie pour éviter toute erreur. Lorsque les premiers ordinateurs ont été créés, ils devaient essentiellement gérer des tâches pour lesquelles l’exactitude était une exigence fondamentale, que ce soit le lancement de fusées ou les bilans comptables. Mais aujourd’hui, on manipule des informations beaucoup plus floues, comme le son ou la musique. Quelle importance si le processeur se trompe un peu sur la couleur d’un pixel, sur la tessiture d’un instrument de musique ou la hauteur d’une note ? Après tout, la compression “avec perte” (comme le mp3) nous a habitué à ces petites infidélités qui se trouvent en dessous du seuil de perception. En utilisant un tel système “probabiliste” on peut largement faire baisser le voltage nécessaire aux processeurs, et allonger la durée de vie des batteries des ordinateurs portables ou des mobiles. Mais dans un avenir plus lointain, le système permettrait de continuer l’amélioration constante des processeurs décrite par la fameuse “loi de Moore”. La miniaturisation approche en effet un stade, celui de la physique quantique, où l’on ne peut plus être exact de toute façon, ou la probabilité devient la règle. Or ce nouveau type de processeur intègre justement une “logique probabiliste” qui peut gérer ce genre d’incertitudes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *