Hello 🙂

Il y a quelques jours, j’ai rencontré Pierre-Yann Lallaizon, le créateur de TIND. Cette revue de lettre(s) et d’image vient de paraître, elle y parle de Jack Usine, de Comic Sans et il y a une traduction inédite d’un article d’Emigre. Pierre-Yann m’a exposé sa démarche, m’a raconté la création de la revue (ils sont trois pour la créer, maquettes, mise en page, illustrations, ils rétribuent leurs contributeurs, ils ont fait l’excellent choix de la bichromie, etc.) et m’a même soudoyé en m’offrant le premier numéro que j’ai sur ma table de salon et sous mes yeux régulièrement. C’est un très bel objet, tant dans sa forme que dans son contenu 🙂

Présentation

« Tind, revue de lettre(s) et d’image (disponible dans toutes les bonnes librairies de France et de Navarre), est d’abord le rendez-vous culturel obligatoire des malins et des curieux de tout crin, centré autour de la bande dessinée, de la littérature et du typographisme. À l’origine du projet, il y a la volonté de découvrir et faire découvrir les talents d’aujourd’hui, les classiques de demain, et de rendre en passant quelques hommages à des artistes qui ont forgé l’humanité. Tous les quatre mois, retrouvez sur beau papier des articles intelligents, ludiques et inédits sur le graphisme et la typographie, des feuilletons littéraires dans la plus pure tradition du genre, des chroniques qui vous permettront de faire le plein de sujets de conversation, des strips de bande dessinée uniques et découvrez des talents surprenants. »

Quelques photos de la revue

tind2

Bref, un beau moment de papier, de lettres et d’images que je vous invite à découvrir en commande sur le site de Tind 🙂

En savoir plus sur tind.fr




2 commentaires

  1. Bonjour,

    Je trouve votre revue très intéressante ! Je suis dessinateur et illustrateur, et autopublie mes bandes dessinées. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à me contacter !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *