Bonjour !

Vous en avez sûrement déjà entendu parler : le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel qui prône l’usage des sciences et des techniques, ainsi que des croyances spirituelles afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains.

Certains grands penseurs contemporains abordent cette vision de « l’homme augmenté » comme un homme qui dépassera certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou même la mort. Ray Kurzweil, un informaticien américain, fait partie de ces penseurs contemporains qui théorise cette pensée. Il inquiète, perturbe et fait rêver bon nombre de personnes.

Ray Kurzweil

mec

Pour ma part, j’ai tendance à me méfier de la toute puissance scientifique et à m’intéresser principalement aux faits. C’est ce qu’a fait Xavier de la Porte dans sa chronique « Ce qui nous arrive sur la toile » diffusée sur France Culture. Dans sa chronique, il expose le travail de Paul Zacharie  Myers, un biologiste reconnu de l’Université du Minnesota, spécialisé en génétique du développement. Paul Zacharie Myers tient un blog et c’est sur son blog qu’il explique très calmement pourquoi Kurzweil raconte n’importe quoi.

Les explications de Xavier de la Porte, ci-dessous, dans sa chronique.

Transhumanisme, pourquoi Ray Kurzweil se trompe

En conclusion, Xavier de la Porte précise que Myers n’est pas hostile à l’idée que le cerveau est une sorte d’ordinateur, et qu’on pourra un jour reproduire artificiellement ses fonctions… mais, qu’il ne faut pas pour autant raconter n’importe quoi, comme le fait Kurzweil, et bâtir ses raisonnements sur des prémisses fausses.

L’humain augmenté, celui avec une connaissance infinie n’est pas encore là… en attendant, il nous reste la connaissance scientifique et l’intelligence en réseau et c’est déjà pas mal ;-)

source




Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *