Vous le savez, depuis un an, Facebook nous donne le droit de nous exprimer « un peu plus » en offrant, à la place du Like unique, une petite palette d’émotions animées. L’an dernier, je vous écrivais un article à ce propos et cette année, je découvre Go Rando, une extension pour votre navigateur web qui va rendre aléatoire votre émotion.

Pourquoi faire cela ? Tout simplement, parce que les émotions que vous laissez sur Facebook vous permettent d’exprimer votre opinion, que ce soit sur un lien, une photo ou un statut et parce que ces sentiments sont enregistrés et permettent une surveillance accrue, un profilage gouvernemental, une publicité ciblée et une manipulation de votre personne par vos émotions (oui, en 2014 ils se sont fait prendre).

Une fois installé, Go Rando va obfusquer (va perturber en brouillant les pistes) la façon dont vous réagissez par l’émotion. Ainsi, chaque fois que vous cliquerez sur « J’aime », Go Rando choisira aléatoirement une des six « réactions » de Facebook pour vous. Au fil du temps, vous apparaîtrez aux yeux des algorithmes de Facebook, comme quelqu’un dont les sentiments sont parfaitement « équilibrés » et vous représenterez une moindre aspérité sur laquelle on pourra vous vendre du contenu publicitaire, tracker votre comportement, vous influencer.

Evidemment, vous pourrez toujours choisir une réaction spécifique si vous le voulez, mais ce choix sera brouillé par un profil d’émotions de plus en plus rempli de « bruit ». En d’autres termes, Facebook ne saura pas si votre réaction était authentique ou non.

Tromper Facebook avec des émotions aléatoires

 

Ce projet est évidemment un projet critique puisqu’il s’agit avant tout de sensibiliser les gens sur le fait que leurs émotions ne sont pas lues uniquement par leurs amis Facebook mais aussi par des régies publicitaires ou des États. À l’époque des débats sur la Loi Renseignement, j’avais créé Sur-Ecoute.org, une extension de navigateur qui ajoutait à chacun de vos messages Facebook et Twitter, des mots clefs « suspects » (#terrorisme #surveillance #NSA #Hollande…). Ainsi, si tous vos messages devenaient suspects, plus aucun ne l’était 😉

Enfin, si pour vous, Go Rando n’est pas assez radical mais que vous ne vous sentez pas de quitter Facebook, je peux vous partager la solution que j’utilise, il s’agit de « Me Don’t Like Facebook » ou encore « Neutralike for Facebook » qui retire tout simplement la fonction « Like » sur Facebook. Je ne like donc plus rien… tout simplement ! 😉

Pour conclure, Go Rando et les outils de ce genre me renvoient l’intérêt et la prise de conscience de ce tracking permanent et le besoin, si ce n’est d’en sortir, de résister d’une quelconque façon, notamment en brouillant les pistes.




3 commentaires

  1. Salut Geoffrey, le sujet est intéressant pour autant je ne pense pas que disperser des données aléatoires soit la solution. En effet sur la masse de d’informations récoltées sur une personne Facebook doit probablement lisser les données donc ce n’est pas 5-10% de bruit qui vont fausser le profil. Un bloqueur de scripts externes sera beaucoup plus efficace car il empêchera que Facebook traque tous les sites parcourus grâce à son bouton « Like » présent partout sur internet (ghostery ou ublock par exemple).

    Pour info, les liens vers les 2 extensions Chrome en fin d’article ne marchent pas.

    Pour être cohérent avec tes propos sur le tracking il serait bien de ne pas utiliser Google Analytics sur ton blog (Piwik est une bonne alternative) 😉

    1. Yes, clairement ! C’est pour ça que je précisais que c’était un projet « critique » qui cherchait avant tout à sensibiliser 🙂 Pour le tracking, je possède sur mon navigateur : Block site, Disconnect, DuckDuckGo, Facebook Cleaner, PixelBlock, Privacy Badger, Privacy Cleaner, ScriptSafe, uBlock, Unseen et d’autres.
      J’ai mis à jour les liens, je pensais que ça passait.
      Et pour Analytics, tu as raison, je dois l’enlever, surtout que je ne regarde absolument jamais les stats dessus, j’ai un autre outil plutôt au niveau du DNS et du serveur 🙂

  2. « ou encore « Neutralike for Facebook » qui retire tout simplement la fonction « Like » sur Facebook. Je ne like donc plus rien… tout simplement ! »

    c’est t’y pas plus simple de ne pas cliquer sur le pouce ? plutôt que d’installer des applis et des applis?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *