Ce n’est plus un simple gag nourri au jeu de mots, ni la fantaisie provocatrice d’internautes (hum hum!) voulant placer du Montcuq sur le terrain du classique Monopoly.

Le Monopoly Montcuq est édité, les boîtes seront bientôt mises en vente. Sa présentation aura lieu en grandes pompes le 3 avril à la mairie du village par les responsables marketings d’Hasbro France.

En un mois, Montcuq recueillait 53 000 voix, tandis que Dunkerque, le second culminait à 30 000. Le plébiscite aurait dû valoir au village lotois la consécration nationale, Hasbro lui préféra la cité nordiste, promettant à Montcuq une édition spéciale. Certains, avaient, alors, vivement protesté contre ce qu’ils considéraient comme une injustice. Sur la toile, les internautes furent les plus scandalisés.

Un graphiste (?!!!) local, David Chevalerias a mis sa touche personnelle : « Le Monopoly a une charte, des codes qui sont imposés. J’ai fourni des photographies et j’ai dessiné les icônes qui remplacent les gares parisiennes ».

La maquette de la boîte de jeu conçue par la société Winning Moves est un concentré du village On y voit une vue de Montcuq dominé par sa tour moyenâgeuse, une porte sculptée, une maison du bourg à pans de bois, un instant de la course d’endurance équestre.

L’éditeur du jeu table sur une diffusion de 5 000 à 10 000 exemplaires. Si on se réfère au succès du vote en ligne, Montcuq Monopoly peut faire beaucoup mieux… (perso, je suis sur qu’ils vont pas écouler les 10 000 exemplaires!)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *