Hello 🙂

Toujours très friand de ces micro-technologies, j’en profite pour vous présenter ce papillon robotisé. En fait, l’objectif de cette recherche est de préciser l’effet des veines de l’aile d’un papillon sur la déformation de son aile et sa performance de vol.

De même, cet outil permet d’expérimenter les structures qui lient les veines a un mouvement constant. Les chercheurs ont ainsi développé un MEMS (Micro Electro Mechanical Systems) artificiel monté sur une aile de papillon.

L’aile de papillon artificiel est constitué d’une membrane mince de polymère plastique soutenue par des veines de section rectangulaire dont l’épaisseur et la largeur peut être changée. On saluera donc au passage la performance de Shimoyama-Matsumoto du laboratoire de l’Université de Tokyo 🙂

Je me demande à l’avenir comme se mariera cette finesse, cette légèreté technologique avec des procédés toujours plus complexes.. Au final, less is more !

> en savoir plus sur ce papillon artificiel 🙂




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *