Ce midi, une campagne d’affichage brillante et créative.

Le but de cette campagne pour Dogwood Initiative est de protester contre les super-tankers dans les eaux côtières du Canada. Imprimées avec une encre soluble à l’eau, ces affiches révèlent ainsi un autre texte, caché, quand il pleut. Réalisée dans le centre-ville de Vancouver, cette campagne a été très remarquée et aura notamment surpris de nombreux passants.

Loin des véléités du street-marketing, cette campagne de sensibilisation à un problème écologique est assez visuelle et explicite pour servir de référence. Je suis toutefois curieux de connaître le type d’encre qui a été utilisé… des encres végétales vous croyez ? ;-)




6 commentaires

  1. @Rougenoirblanc sans dire que c’est ce qui est utilisé ici, de la gouache réagirait ainsi. À partir du moment ou le diluant est l’eau si de l’eau entre en contact la peinture (ou encre) se dilue.

  2. c’est bien une encre végétale non toxique qui à été utilisée pour la réalisation des affiches.
    (la marque de celle ci à venir pour ce(lles)ux que ca intéresse)

    elles ont été conçues réalisées et données à dogwood initiative par rethink communications


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *