En cette fin d’après-midi, je vous présente une exposition d’architecture urbaine vraiment impressionnante de par son ampleur !

« realstadt.wishes knocking on reality’s doors » (c’est son nom), est une exposition composée de plus de 250 maquettes architecturales et urbaines de tous les horizons de l’Allemagne. Voici donc 65 projets présentés en mots et en images dans une salle immense…. cette salle est tout simplement la salle des turbines de grande station désaffectée. C’est également la première installation qui se passe dans un lieu désaffecté. Voici le résultat, incroyable :


(images)

Organisé par le ministère fédéral des transports, cette exposition permet également d’ouvrir le débat sur l’urbanisme au public plutôt que le limiter à un petit cercle d’experts. De même, réaliser ce genre d’exposition dans un tel endroit est vraiment une belle initiative, je me demande si ce serait possible de faire la même chose en France, notamment avec des contraintes de sécurité, etc. En tout cas, l’Allemagne est assez pionnière en ce qui concerne les lieux d’exposition alternatifs, c’est plutôt une bonne chose ;-)




5 commentaires

  1. Exposer dans des friches, ça se fait. 🙂
    Et l’exposition en soit ne m’a pas l’air particulière (si ce n’est pas son ampleur où là en effet c’est impressionnant) : il y a (ou a eu) des espaces ou expositions dans le genre en France, que ça soit à Paris, Marseille ou autres villes avec de grands projets de rénovation urbaine, au Centre Pompidou, dans les organismes d’urbanismes, les écoles d’architecture, des musées, mairies, etc. (qui sont publics et/ou accessibles au public…Faut-il encore avoir l’idée et prendre le temps d’y aller).

  2. Pour une fois que j’ai l’impression que quelque chose se passe près de chez moi (Allemagne), il faut que ce soit a Berlin…à l’autre bout… pffff 😥

    En tout cas c’est magnifique, ça doit faire bizarre de se promener là dedans. On doit se sentir Godzilla ! 🙂

  3. Salut Geoffrey,

    j’étais à Berlin la semaine dernière et je suis allé voir cette expo. Ca m’a rappelé la Tate Modern ou le Palais de Tokyo en plus destroy, moins académique. Il y a une vraie touche berlinoise.
    Merci pour le tuyau…

    Guillaume


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *