… et pas l’inverse !

Une interface qui s’adapte et non pas un utilisateur qui s’adapte à l’interface… Je viens de lire ça chez l’Atelier et c’est assez bluffant :

L’université de Washington a développé une solution permettant cette fois de rendre les interfaces capables de s’adapter à leurs utilisateurs. Celle-ci, baptisée Supple, teste rapidement les aptitudes d’un individu avant de fournir une version personnalisée des outils lui permettant de se servir du PC et d’Internet. “Les technologies d’assistance sont basées sur le fait que c’est aux utilisateurs de s’adapter à elles”, souligne ainsi Krzysztof Gajos, responsable du projet et doctorant. “Ce que nous avons voulu faire, c’est renverser cette habitude, en adaptant le logiciel à la personne”, ajoute-t-il.

Je pense que les personnes ciblées sont principalement les personnes handicapées, personnes âgées… À savoir que selon les résultats d’utilisation, une interface de ce type permettrait de réduire de 60% la différence d’utilisation entre les utilisateurs moyens et les utilisateurs ne possédant pas les moyens physiques “appropriés” .. Biensûr, cette utilisation finira dans le domaine des consommateurs et l’on verra peut-être un jour fleurir des interfaces de ce genre sur nos écrans et autres mobiles… 🙂




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *