Hello 🙂

Parce que l’interface d’entrée principale de l’iPad est cet écran de verre multitouch, il est difficile d’apprécier la variété des interfaces. En effet, en dehors de l’écran, on a supprimé pratiquement toutes les traces d’interfaces préexistantes (joystick, clavier, souris, trackpad, trackball, trackpoint, j’en passe…). Pour découvrir les différentes interfaces liées aux différentes applications, ce designer a étudié les seules « traces » qui restent d’une application: les empreintes digitales.


image

La méthode est simple et consiste à nettoyer la surface de l’iPad avec un chiffon en microfibre après avoir utilisé une application pour un court laps de temps puis d’éteindre l’écran. Ensuite, l’écran est photographié avec un éclairage particulier pour limiter les reflets gênants. Ensuite, le tout est vectorisé pour obtenir quelque chose de plus propre graphiquement.

Le résultat est intéressant car l’on redécouvre certains concepts de jeux ou d’interface déjà connus, mais « à l’aveugle » et l’on peut ainsi imaginer, pourquoi pas, de nouvelles interfaces, juste par le dessin et le tracé du doigt sur l’écran…




13 commentaires

  1. ça déchire 🙂 Presque des tests utilisateurs post utilisation. Ca peut être pas mal pour savoir où placer les boutons et où placer le contenu pour ne pas gêner la vue ou prévoir les gros doigts.

  2. « Ca déchire » ? C’est plutôt fumeux, quelles infos on peut tirer de ces maps de traces de doigts ? L’utilisateur a appuyé là plein de fois… big deal, il y a un bouton a cet endroit là.

    Comment imaginer des interfaces ‘juste’ par l’analyse de ces maps ? Comment savoir ou placer des boutons juste par l’analyse de ce s maps ? Ca manque pas mal de recul tt ca.

  3. @vincent-b : ca me semble intéressant pour imaginer de nouveaux mouvements qui auraient une incidence sur l’interface. Un travail à l’envers, en quelques sorte : partir du mouvement le plus fluide et simple pour construire son interface et/ou son gameplay… Disons que je trouve l’exercice très… zen !

  4. Mouaich , pour cette fois je trouve ça fumeux aussi 🙂
    Pas besoin de regarder des traces de doigts pour essayer d’optimiser son interface.

    C’est rigolo car effectivement on pourrait deviner les appli rien qu’aux traces de doigts , mais de là a dire qu’on peut exploiter ça …

  5. Moi ça me fait penser à ça ^^

    https://graphism.fr/carte-de-visualisation-du-parcours-de-votre-souris

    Concernant le mousepath, c’est intéressant en effet, car en analysant le parcours d’une souris, on peut optimiser pour rassembler les boutons principaux aux endroits les plus stratégiques. La souris balayant la totalité de l’écran, il est pertinent de se poser la question du minimum de mouvements que l’on peut faire, pour gagner en rapidité et en fonctionnalité.
    Je n’ai jamais touché d’iPad, mais j’imagine que l’on peut optimiser de la même façon : au lieu d’appuyer partout en employant tous ses doigts des deux mains, on peut imaginer une bande à droite par exemple, optimisée pour le pouce de la main droite. Comme ça on tient l’iPad de la main droite avec le pouce fonctionnel, et la main gauche pour les opérations plus complexes. (je dis ça parce que je suis gaucher, pour les droitiers il suffit d’inverser l’exemple :D)

  6. Mais est-ce vraiment utilisable ? La différence avec la souris c’est que l’on ne retrouve pas de tracé. Du coup ces traces de doigts sans scénario doivent être assez difficile à interpréter ? C’est une question parce que j’aimerais savoir comment ces cartes vont être utilisées.
    Aurais-tu d’autres informations à partager à ce niveau ? Un résultat d’étude ? J’imagine que l’équipe qui a fait ca ne l’a pas fait dans le vent juste pour le plaisir de photographier 3 écrans :).

  7. Je suis pas sur qu’il soit optimal de regrouper les boutons les plus importants (cf commentaire de Carl), j’ai peur que ça n’embrouille l’internaute qui ne peut pas séparer les zones de l’écran en actions clairement identifiables…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *