Voici une typographie ornementée de lettres de graffitis mais qui n’est pas pour autant une typographie “graffiti” comme on en voit parfois. Son créateur, Sebastian Dittmann l’a ainsi intitulée Biefstreet, et le résultat est assez intéressant. En effet, la lecture est double, de loin et de près.

> En savoir plus sur  Sebastian Dittmann




Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *