Les plus attentifs d’entre vous n’auront pas manqué la sortie, hier, de l’Infini un magnifique caractère typographique français ! Conçu par Sandrine Nugue, ce caractère s’inscrit résolument dans la création la plus contemporaine et propose à tous de jouer avec les mots, avec les pictogrammes et les ligatures de manière ludique et créative. Le dessin de l’Infini prend sa source dans l’écriture épigraphique. Ses différents styles – romain, italique et gras – permettent un dialogue avec l’histoire de la typographie à travers les âges.

inf1

Présentation de l’Infini

Dans le cadre de la manifestation « Graphisme en France 2014 », le Centre national des arts plastiques (CNAP) a mis en œuvre la commande publique d’un caractère typographique disponible en téléchargement libre pour un large public. Au-delà de la création du caractère, cette commande est également l’occasion de mieux faire connaître le métier de dessinateur de caractères à un public qui, bien que confronté quotidiennement aux créations typographiques les plus diverses, ignore souvent la réalité de ces métiers, les qualités et le savoir-faire requis pour les pratiquer.

Sandrine Nugue présente son travail

Extrait du caractère

typo2 typo3 typo4

Teaser typographique

Bravo !

Bravo au CNAP, un immense bravo aussi à Sandrine Nugue et aussi à toutes les personnes qui ont travaillé sur ce projet, un projet qui, j’espère, marquera le début d’une grande série de typographies françaises, citoyennes et publiques.

sand

À noter que les études, croquis, dessins, notes et fichiers numériques réalisés par Sandrine Nugue tout au long de son travail de création font également partie des collections du Centre national des arts plastiques !

Téléchargement

Pour télécharger l’Infini c’est directement via ce lien !

en savoir plus




3 commentaires

  1. Effectivement très beau travail! Enfin une réelle reconnaissance pour ce métier! De plus, associer cette typo (qu’est-ce qu’elle est bien foutue) à un texte de Saez…parfait!

  2. Merci de rendre publique l’accès à cette typo …
    Le temps n’était pas si loin où l’accès aux typos était un privilège; dans mon souvenir le prix de chaque graisse pour une typo (pour la compo laser de linotype par exemple) était de 1000 à 2000 francs (soit quasiment la même chose en euros si on tient compte de l’inflation dans le temps)…soit un prix qui aurait été de 6000 euros pour l’infini.
    Je connais le travail pour réaliser une typo aussi je ne peux que me réjouir de cette mise à dispostion.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *