Pendant les émeutes à Londres l’été dernier, beaucoup d’informations se sont propagées rapidement via Twitter sur ??ce qui se passait. Une partie de cette information était vraie et, comme souvent, l’autre partie était constituée de rumeurs, de choses fausses, etc. Le site du Guardian a donc mis en place une façon interactive afin d’explorer cette diffusion de l’information sur Twitter, et pour mieux comprendre comment la réalité et la fiction se révèlent par elles-mêmes 🙂

Cette analyse basée sur de 2,6 millions de tweets nous suggère que les utilisateurs de Twitter sont capables de corriger la désinformation… jusqu’à un certain point bien-sûr ! Pour information, il faut savoir que chaque bulle représente un tweet et celui-ci est dimensionné par le nombre de retweet de ce tweet en question. Les couleurs représentent les tweets qui soutiennent, s’opposent, qui questionnent ou commentent. On peut ainsi se déplacer dans le temps et voir l’évolution sur les différents sujets 🙂

source




2 commentaires

  1. Énorme ! :mrgreen:
    On peut observer qu’à la fin d’une rumeur il y a des retardataires qui la relance mais sans grand impact (on peut repérer les troll/boulets 😀 )

    Je trouve ce genre de visualisation vraiment fascinante, tout comme le principe du datamining, avec toutes ces requêtes envoyées en permanences sur les serveurs on peut observer tellement de choses. Je trouve la notion de temps vraiment importante et passionnante.
    Certains sites/serveurs ont la possibilité de générer énormément d’informations (si elles sont captées) qui une fois triées, organisée, croisées et mise en forme peuvent révéler beaucoup de chose. Que ce soit un réseaux social, un site de placement, un moteur de recherche, un site de rencontre.
    Avec tout ça on peut observer les fonctions sociales, les éléments déclencheurs, en les étalant sur plusieurs années ont peu observer les évolutions de moeurs, les campagnes de communication de l’état, des grosses entreprises… (je pense aussi à Google Insight/Trends)
    Les sociologues doivent adorer ces outils et les « manipulateurs » créant de la désinformation en raffoler.

    Pour info : la grosseur des points indiquent le nombre de followers (donc l’influence du posteur).
    Merci pour le partage 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *