Hello 🙂

Je vous parle souvent de créations urbaines, et notamment, comment de nombreux artistes se posent la question de  la ville et de sa réappropriation. En effet, lorsque la rue devient une maison, une habitation, la question de la frontière du privé au coeur de l’espace le public se pose. Ainsi, souvenez-vous, le collectif Mentalgassi avait réalisé cette série d’installations dans la rue et dans les espaces publics afin de les détourner. Aujourd’hui, c’est au travers du métro Berlinois qu’ils posent la question de l’intimité publique :

Ce qui est assez frappant dans ces images c’est que, en dehors de leur image d’installation artistique, elles me font penser en de nombreux points à des scènes de vie quotidienne que l’on voit souvent dans le métro. Entre le fait de manger, de cirer ses chaussures, de se maquiller, de dormir de travailler ou encore de jouer, le métro est un genre de petit chez soi (en bien plus sale) passionnant à observer ;-)

source




3 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *