Hello !

Juste un mot pour vous dire que je viens d’apprendre que OpenNet Initiative (ONI) a testé en 2005, de l’intérieur de la Tunisie comme de son extérieur, 1923 sites Internet, et que cette étude a révélé que 187 (10%) des sites testés étaient bloquées à l’intérieur du pays… Ca vous fait drôle non ?

Apparemment, l’étude identifie 4 catégories de sites censurés :

  • les sites d’opposition politique,
  • les sites de défense des droits de l’homme,
  • les sites renseignant sur les moyens de détourner la censure
  • les sites au contenu pornographique.

Voici quelques graphiques illustrant le résultat des tests (cliquez sur le tableau pour agrandir)

Global+List.JPG
(Cliquez pour agrandir)

smartfilter+1.JPG
(Cliquez pour agrandir)

High+impact+results+by+category.JPG
(Cliquez pour agrandir)

smartfilter+2.JPG
(Cliquez pour agrandir)

Bref, apparemment, les conclusions de l’étude sont que les sites sont listés puis bloqués et que les sites ou des serveurs proxy qui permettent à l’internaute de contourner le blocage et de naviguer anonymement sont également bloqués… Bouh !

Pour lire l’intégralité de l’étude, ici.
Pour plus d’informations sur la censure en Tunisie, ici.
Pour voir la source ici




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *