Hello !

Juste un mot pour vous dire que je viens d’apprendre que OpenNet Initiative (ONI) a testé en 2005, de l’intérieur de la Tunisie comme de son extérieur, 1923 sites Internet, et que cette étude a révélé que 187 (10%) des sites testés étaient bloquées à l’intérieur du pays… Ca vous fait drôle non ?

Apparemment, l’étude identifie 4 catégories de sites censurés :

  • les sites d’opposition politique,
  • les sites de défense des droits de l’homme,
  • les sites renseignant sur les moyens de détourner la censure
  • les sites au contenu pornographique.

Voici quelques graphiques illustrant le résultat des tests (cliquez sur le tableau pour agrandir)

Global+List.JPG
(Cliquez pour agrandir)

smartfilter+1.JPG
(Cliquez pour agrandir)

High+impact+results+by+category.JPG
(Cliquez pour agrandir)

smartfilter+2.JPG
(Cliquez pour agrandir)

Bref, apparemment, les conclusions de l’étude sont que les sites sont listés puis bloqués et que les sites ou des serveurs proxy qui permettent à l’internaute de contourner le blocage et de naviguer anonymement sont également bloqués… Bouh !

Pour lire l’intégralité de l’étude, ici.
Pour plus d’informations sur la censure en Tunisie, ici.
Pour voir la source ici




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.