Bonsoir 🙂

Tout à l’heure sur twitter, je lisais cette phrase « Let me tell you a secret : When at home, alone, in my room, where noone is watching, I make layouts using comic sans. » Comprenez en français : « Laissez-moi de vous dire un secret: à la maison, seul, dans ma chambre, quand personne ne regarde, je fais des maquettes en utilisant de la Comic Sans » 😀

Alors certes, j’ai rigolé, mais au fond, je me suis dit « et moi, quels sont mes secrets de graphiste ? »

Et vous alors, quels sont vos secrets de graphiste ?




25 commentaires

  1. Hihihi, excellent Geoffrey 🙂

    Eh bien moi quand je ne sais pas quelle typo choisir, je la laisse par défaut, et personne ne s’aperçoit que c’est de la Myriad et ça passe très bien même auprès de mon chef :mrgreen:

  2. Je fais systématiquement croire que le travail me prends un temps fou, simule des situation de charrette m’empêchant d’être dispo… Mais je suis très gentil! 😈

  3. 😈 je prend en photo des taches sur les murs, ou sur le sol et je m’en sers pour faire mes textures. Un cheeze éparpille dans mon assiette baignant dans la sauce me fait une belle texture pour un mur en pierre. et je dessine tout nu aussi ^^ mdr

  4. Des fois j’utilise la même typo sur plusieurs projet de suite tellement elle me plait !
    Et j’arrive à la justifier pour ces différentes sessions

  5. Parfois, quand j’ai la grosse flemme de faire un détourage, je « magicobaguette » une brush photoshop que je « rapidovectorise » et agrandis ensuite, y’a plus qu’à remplir et dire que c’est un vecteur… On n’y voit que du feu ! Même pas honte ! 😀

  6. La chef de pub avec qui je bosse à l’agence me fait de la DA 😕
    Bizarrement les propals mettent du temps à être validées par le client et on en revient souvent à la proposition faite en 1er…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *