Allez zou, ce midi on file faire un tour dans le monde du love avec ce gros chagrin d’amour que la graphiste Victoria Siemer (également connu sous le nom de Wichtoria) a mis en scène en créant un confessionnal intime du chagrin mais à l’ère des médias sociaux ! Ainsi, elle a superposé des polaroids avec des messages d’erreur des ordinateurs Mac. Elle imagine ainsi un récit poignant et plein d’esprit…

Allez Victoria, courage, tu retrouveras un(e) amoureux(se) !

Y’a comme un bug dans le chagrin d’amour

cloc

Un bel équilibre entre l’esthétique insaisissable et revival du polaroid et les images frustrantes de tous ces bugs que l’on connaît parfois. L’émotion immédiate pourrait alors venir de la couche numérique et laisser ensuite place au sentiment nostalgique dégagé par la photographie au polaroid.

source




2 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *