Alors, pourquoi ce titre [à la Fred Cavazza :p] de fou ?

En fait, Yahoo vient d’annoncer mardi avoir rejoint MySpace et une dizaine d’autres sites identiques autour du projet OpenSocial développé par Google et dont l’objet est de créer des applications communes aux sites de socialisation. Le moyen aussi de concurrencer Facebook, cavalier seul dans ce secteur.

Voici ce qu’en dit la Tribune : 

“L’union fait la force. En rejoignant Google, MySpace et une dizaine d’autres sites de socialisation autour de l’initiative OpenSocial, Yahoo vient de trouver un nouveau terrain pour affronter Facebook et Microsoft. Car ce dernier s’est allié à Facebook, en rachetant l’an dernier une part de 1,6% dans son capital et a conclu un accord pour en devenir le fournisseur exclusif de publicité. Et jusqu’ici, Facebook ne s’est pas rallié à OpenSocial.

A ce jour, des sites tels que Orkut, le réseau professionnel LinkedIn, d’autres sites de socialisation comme hi5, Friendster, Plaxo, Ning, Engage.com, Hyves, imeem, Six Apart, Tianji, Viadeo et XING, le fabricant de logiciel Oracle, le site de logiciels en ligne Salesforce.com, et Yahoo aujourd’hui,ont rejoint OpenSocial.

Concrètement, OpenSocial, développé par Google en novembre dernier, est un ensemble d’interfaces de programmation destinées aux sites de socialisation. Il s’agit pour les membres de ce groupement de se partager des quantités de mini-programmes de jeux, quizz, partages de contenu, conversations et autres applications gratuites, celles justement qui font l’immense popularité de Facebook, star des sites de socialisation. Mais sa principale particularité par rapport à Facebook est son interopérabilité avec les autres réseaux sociaux qui les supportent. Ainsi, OpenSocial permet par exemple à une application de partage de photos créé pour un site spécifique de fonctionner sur tous les autres sites de socialisation. Les ingénieurs des sociétés adhérentes y travaillent ensemble, avec pour base le logiciel libre Apache.

Forte de 100 millions de membres cumulés jusqu’ici, l’audience d’OpenSocial va profiter des 500 millions d’utilisateurs de Yahoo, un chiffre nettement supérieur aux 60 millions de membres de Facebook. Mais Facebook ne cesse de recruter de nouveaux membres grâce à ses quelque 5.000 applications, de nouvelles étant proposées tous les jours. Et maintenant, fort de son succès, il débauche aussi chez Google: après avoir recruté début mars comme nouvelle directrice générale Sheryl Sandberg, l’une des responsables des ventes de publicité de Google, il vient de recruter Ethan Beard, qui était le directeur des médias de socialisation de Google.

L’arrivée de Yahoo! chez OpensSocial intervient alors qu’il est l’objet d’une OPA non sollicitée du groupe Microsoft, qu’il a pour l’instant refusée.”

Alors, fini les Poke(s) ? Va-t-on voir une unicité dans le communautaire chapeauté par Google..? Tout ceci me laisse songeur… 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *