Bien le bonjour 🙂

Allez, c’est lundi, et pour bien reprendre le boulot, j’ai vu que vous aviez bien apprécié mon billet sur le mur phosphorescent. Et bien, grâce à Etienne B., lecteur de Graphism.fr, je vous propose la découverte de la candeography. Ce terme vient de Candeo: la lueur, et de graphy, l’écriture, le dessin.

Ce qui est également intéressant dans ce travail c’est la dimension temporelle. En effet, les images s’effacent petit à petit et il faut les redessiner au fur et à mesure. Je découvre la chose et l’affaire est donc à suivre !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *