Pendant que le king James Victore nous invite à choisir la joie, d’autres continuent de « rager » pour tout et rien. Comprenez : à être sans cesse en colère. Ne nous mentons pas, la colère fait partie de la vie, il nous arrive d’être fâché et d’exprimer cette émotion. D’ailleurs, en rédigeant cet article dans le but de vous présenter le superbe travail graphique de Jocie Juritz j’ai découvert qu’il existait différents types de colère comme la étouffée, la colère déchaînée, la colère constructive et celle avec laquelle on est allié.

Mais voilà, dans le travail de Jocie Juritz, on découvre de façon graphique, très expressive et vraiment juste, le travail à faire sur soi pour ne plus être en colère. Parce que oui, lutter contre l’expression de cette agitation se produit lorsque la façon dont les choses doivent se passer se trouve entravée par différents obstacles comme un retard de train, un embouteillage, une panne de téléphone, une personne qui ne veut pas faire ce que vous voulez, etc.

Jocie Juritz en arrive à la conclusion intrigante : le pessimisme est le remède à la colère ! Pourquoi ? Nous allons le découvrir ci-dessous.

Comment arrêter d’être un rageux ?

Il semblerait que nous pourrions être moins en colère si nous envisagions les scénarios de la vie de façon moins optimiste, en résulterait ainsi une façon plus calme de vivre, notamment pour le cœur pour qui la colère est très mauvaise. Pour finir, j’attribuerai une mention spéciale à ce travail graphique très puissant puisqu’en quelques minutes de nombreux concepts parfois vraiment abstraits sont représentés et par la même, ce sont autant d’idées visuelles qui arrivent à nous toucher au lieu de nous échapper.

Merci David 😉




4 commentaires

  1. J’étais très optimiste sur la « morale » de l’histoire. Mais surement cette animation a raison. Alors pour éviter de me mettre en colère (j’ai perdu mon temps blabla bla), je me refais le film en me mettant dans une posture très pessimiste : « la chute de cette histoire ne me plaira pas ! »
    Ah ah ça marche. ;o)
    Hummm…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *