Lors de Blend Conférence à Lyon, j’ai retrouvé plusieurs de mes ami(e)s dont Darja, une excellente designer. Nous avons un peu échangé et elle était amusée & intriguée de voir la façon dont je travaille. L’idée est donc née de raconter quelque peu mon « workflow », mon « espace de travail », ma façon de travailler au quotidien. Je vous présentais déjà il y a quelques temps ce que j’écoutais en matière de podcasts.

Attention, rien de miraculeux dans mon workflow, rien de très technique non plus mais juste un ensemble qui (me) donne du sens dans mon travail. J’ai divisé cela en cinq étapes :

  • Ma journée
  • Mes outils
  • Mon smartphone
  • Mon processus de création
  • Mes habitudes

Ma journée

draw3

(— « Alors alors… comment on fait pour regarder la Reine des Neiges déjà..? »)

Mes journées ne se ressemblent jamais. Dans l’idéal je travaille sur un bureau, chez moi, dans un atelier, dans un café, mais souvent j’interviens dans des écoles de design, souvent j’ai des rendez-vous, parfois je donne une conférence quelque part en France, parfois je suis invité à droite et à gauche ou je suis en vadrouille. Mais si vous saviez à quel point j’aime pouvoir passer la journée devant mon écran et mon carnet 🙂

  • Elle commence entre 7h & 8h
  • Les e-mails
  • Les tweets
  • Les nouvelles du monde
  • Réponse aux e-mails (1 heure maximum)
  • Veille & écriture de plusieurs articles pour le blog
  • Travail sur mes projets pros jusqu’à 12h30
  • pause d’au minimum une heure & vie sociale 🙂
  • Travail sur mes projets pros jusqu’à 19h ~ 19h30
  • Repos et vie sociale 🙂

draw4

(— « Et là, je vous jure, cette typo avait des empattements gros comme ça ! Une slab serif je vous dit ! »)

Parfois, j’ai des rendez-vous que j’essaye de caler en début d’après-midi, phase à laquelle je sais que je suis légèrement moins actif devant l’ordinateur ou ma feuille de papier. Notez qu’il est important de savoir à quel moment vous êtes le meilleur pour chaque tâche que vous devez accomplir 🙂

Mes outils

draw2

(— « Bon, les reflets sur l’iPad, c’était pas une bonne idée… »)

  • Un carnet (petit pour les transports, très grand pour mon bureau)
  • Un feutre ou stylo noir
  • Pour celles & ceux que ça étonne encore, je travaille sur PC 🙂
  • J’utilise la Suite Adobe
  • J’utilise Notepad++ pour le code
  • J’utilise Chrome & Firefox
  • J’utilise NexusFont pour les typo
  • J’utilise FileZilla
  • … et c’est tout en terme de logiciel
  • J’utilise aussi quotidiennement Twitter
  • Gmail
  • Workflowy (indispensable pour les to-do)
  • Feedly
  • Google Calendar
  • Google Doc

Dans mon téléphone

phone

(— « Ne pas installer Candy Crush, ne pas installer Candy Crush, ne pas… »)

Dans mon téléphone, là aussi, très peu d’applications mais juste l’essentiel. Je supprime systématiquement ce dont je ne me sers pas. J’utilise donc au quotidien :

  • Gmail
  • Workflowy
  • Twitter
  • Instagram
  • Sunrise (pour le calendrier)
  • Gmap
  • Chrome
  • Podcast (voir ce que j’écoute quotidiennement)
  • Feedly
  • Notes
  • Idea Sketch (pour faire des schémas logiques)
  • Amazon (pour bookmarker les livres dont on me parle)
  • Adobe Ideas (pour dessiner des petits croquis quand je n’ai pas de crayon)
  • Google Doc

Vous le voyez, mes outils sur smartphones sont quasiment similaire que ceux sur ordinateur, cela m’évite de faire des transferts de fichiers, de m’envoyer des mails, de recopier des choses pour passer d’un format à un autre. Cela m’évite de perdre du temps.

Mon processus de création

mee

(— « Quelle idée j’ai eu là de faire un dessin par jour… « )

C’est assez simple là aussi. Je ne prospecte jamais pour chercher un client ou un autre, j’ai toujours beaucoup de projets sur lesquels je travaille, parmi ces projets se cachent des projets que j’entreprends et d’autres que je réalise pour des entreprises ou des institutions. Si j’ai des projets d’entreprise qui se présentent c’est très bien, j’aime terriblement penser, réaliser et construire. Sinon, j’avance en tâche de fond sur mes projets d’entreprise, comprenez les projets de Design & Human.

Lors d’un nouveau projet je décide si je travaille dessus grâce à un schéma logique (qui comprend notamment la dimension financière bien-sûr mais aussi et surtout la dimension éthique, humaine, collaborative, etc.). Ce schéma sera partagé sur mon site http://designandhuman.com quand celui-ci sortira (bientôt :D).

Ensuite, je découpe le travail en 4 étapes :

  • « Découvrir » (je m’imprègne au maximum du sujet, j’apprends tout ce que je peux, je plonge dans chaque chose relative au sujet, je m’intéresse aux utilisateurs, au contexte, etc.)
  • « Définir » (à partir de ce travail de recherche, je définis les axes forts, les partis-pris, les choses sur lesquelles il faut travailler et les choses à exclure, je prépare tout le travail théorique)
  • « Développer » (à partir de ces axes, je crée différentes pistes créatives, différents croquis, différentes maquettes, différentes interfaces, etc. C’est une phase de prototypage en quelque sorte)
  • « Délivrer » (à partir de tout ce travail de recherche créa, je choisi la meilleure piste, la meilleure interface, la meilleure expérience, le meilleur design graphiques, etc. avec toute la complexité que ce que le mot « meilleur » possède. Meilleur signifie parfois « plus poétique » ou « plus efficace » ou « plus rapide » ou « plus simple », ou « plus coloré », etc.)

Pour les connaisseurs, vous aurez reconnu la méthodologie du Double Diamant du Design Council de Londres ;-) Cette méthodologie m’est très pratique puisqu’elle est radicalement simple et qu’elle me permet d’y caler un planning, des ressources, des phases de travail et surtout une démarche itérative tout au long du projet.

Mes habitudes

tic

(— « Je sens comme un truc qui me gratte dans le dos ! »)

Comme tout être qui tente d’être un peu rationnel, j’ai des croyances, des tics, des habitudes, des routines mystiques qui me rassurent.. 😀

  • J’aime que tout soit bien aligné autour de moi quand je travaille 😀
  • Je pense dans la rue, je visualise mon affiche, ma maquette, un logo que je dois dessiner, etc. Il faut vite que je mette tout sur papier ensuite sinon j’oublie
  • Mes to-do list sont sur papier, pour le plaisir de les rayer à la main
  • J’écris quotidiennement sur mon blog
  • Je lis un livre toutes les deux semaines
  • Une journée de ma semaine est réservée exclusivement à mes projets « personnels »
  • Je passe énormément par mon clavier pour utiliser mon ordinateur. À grand coup de ctrl+tab, ctrl+maj+tab, alt+tab, alt+ctrl+tab, win+d, etc.
  • Mon bureau d’ordinateur est quasiment vide, c’est un espace temporaire pour y poser puis supprimer mes fichiers
  • J’en ai sûrement d’autres, demandez à mes proches… ;-)

Conclusion

J’auto-évalue beaucoup de choses sur ma façon de travailler pour pouvoir améliorer mon travail mais aussi ma vie quotidienne. Je ne suis pas du genre à faire d’énormes révolutions mais plutôt tout plein de petites évolutions quotidiennes. Je me dis aussi que de faire ce que j’aime, m’encourage à vivre mieux et m’encourage à bien faire les choses.

Je sais qu’une méthodologie, un workflow, n’est pas réplicable à l’identique pour chaque individu et que c’est à chacun de créer le sien. À ce propos, je suis vraiment curieux de connaître le vôtre, vos routines, vos outils, votre façon de travailler, que vous soyez designer ou non 🙂




25 commentaires

  1. Ah lalalala ! Moi qui pensais être la seule à bosser au café, au bureau, sur un stapontin du métro ! Mais est-ce vrai qu’à 19H30 tu rentres en mode off / vie sociale ? (donc c’est possible ….!?)
    Super article !!!

  2. C’est pas mal comme nom « méthodologie du double diamant » ! J’ai sensiblement la même méthode mais j’appelle ça « créer un joyeux bordel puis le ranger » (le joyeux bordel se traduit physiquement sur mon bureau bien sûr 😉

  3. Merci pour ce joli partage Geoffrey.
    C’est le type d’article qui pourra beaucoup aider les nouveaux graphistes et designers, voir même les créateurs confirmés ou ceux avec une expérience intermédiaire comme moi. C’est une approche complète et sincère qui intervient à un moment où je cherchais quelques orientations afin de mieux cerner et cadrer mon activité.
    J’espère que l’on pourra échanger sur certaines questions à l’occasion.
    Et une très belle année à toi (je suis encore dans les délais ^^)

  4. Super article ! Je suis impressionnée en fait 🙂
    Est-ce que parfois, les choses ne se déroulent pas comme tu l’as planifié dans la répartition du temps que tu voudrais allouer à chaque tâche ? parce que moi je suis souvent en retard dès que je planifie…
    On a pas mal d’outils en commun même si je ne suis pas PC 😉
    Comment partages-tu tes fichiers avec tes clients ? Dropbox ?
    As-tu un petit carnet à dessins dans la poche pour la vie de tous les jours ?

  5. @LaunayCo: Hello 🙂 Pour te répondre :

    1/ oui il m’arrive souvent que les choses ne se déroulent pas comme je les avais prévues. La première question a se poser c’est : pourquoi ? D’où ça vient ? Pour ma part, ce sont souvent des facteurs humains, des empêchements liés aux gens. Pas facile à gérer donc 🙂

    2/ L’idée est donc… de toujours faire au mieux.

    3/ Pour partager mes fichiers avec mes clients, j’utilise simplement le mail ou mon serveur FTP. Si cela est vraiment trop lourd, on passe par WeTransfer

    4/ Et oui… toujours un carnet pour dessiner, écrire, noter, griffonner, etc.

  6. Merci pour ta réponse ! J’aimerai bien qu’un jour on puisse aussi partager sur l’inspiration, comment et où on va la chercher, nos petits trucs bien à nous, nos classements, nos habitudes, nos recherches, nos coups de coeur… tous les trucs qui font qu’un jour on se souvient de quelque chose qui nous a marqué, et qui va nous orienter dans nos choix de créa 🙂
    Je m’emporte peut-être un peu trop, désolée :p

  7. Super article Geoffrey ! Je pense que ça va aider beaucoup de créatifs qui cherchent encore une méthodologie.
    Pour info, mon bureau d’ordi est aussi un espace de fichiers temporaires. Quand c’est fait, c’est rangé. Si j’ai plus de 4 fichiers sur le bureau je commence à transpirer 😉 Ma méthodologie se résume pas mal à ça. C’est pareil pour mes to-do. Je pense que j’ai des tocs de rangement et que je suis un peu maniaque.
    Au fait, super tes 2 affiches pour Charlie sur « J’affiche… »
    Petite préférence pour la rouge bien que l’anagramme était bien vu.

  8. Merci pour ce témoignage utile (Free-lance et prof d’arts appliqués, ton blog est toujours une mine d’informations pour moi). Si je peux me permettre : n’ajoute pas de marmaille à ton emploi du temps si tu veux continuer d’avoir une vie sociale après 19h30… (parole d’une maman de deux garçons de 6 et 4 ans…qui se couche tard – avec beaucoup de tendresse et de bonheur – pour boucler ses travaux !).

  9. Bonjour Geoffrey,
    Je viens de retomber sur cet article (que j’avais conservé bien précieusement dans mon dossier des articles à relire de temps en temps 😉 ). Peux-tu linker le schéma dont tu parles sur Design&Human ? Je ne l’ai pas trouvé !
    Merci 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *