En juillet 2014, je vous parlais de Michael Beirut, un designer graphique de renom.

Aujourd’hui est publiée une interview sur « comment écrire sur son propre travail ? ». Michael Bierut n’est pas étranger à l’écriture sur le design mais écrire sur son propre travail n’est pas une chose facile. Il raconte : « Je ne ai jamais fait un livre sur mon travail. Cela me met mal à l’aise, car il est difficile de regarder tout son travail et d’avoir du recul, une vision d’ensemble. » Il ajoute : « est-ce la peine de mettre tous les travaux ensemble? Est-ce que cela ajoute quelque chose à son propre travail ?  »

Designers, comment écrire un livre sur votre travail ?

La façon dont Michael Beirut a écrit son dernier ouvrage est plutôt intéressante. La School of Visual Arts de Manhattan prévoyait une exposition consacrée à son travail et il en a profité pour demander à l’éditeur Thames & Hudson de créer un livre rétrospective à cette occasion. Pour écrire ce livre, il s’est discipliné au travers d’un rituel dans lequel chaque jour, à la même heure, au même endroit, il a écrit pendant 10 minutes, 1 heure, toute l’après-midi. Au final, son livre aura été prêt en trois mois.

mika2

L’écriture de son livre a également été l’occasion de réfléchir sur son processus de conception jusqu’à la réalisation.

Savoir faire et faire savoir, voilà une façon de résumer tout cela. Pour ma part, il m’arrive très rarement d’écrire sur Graphism.fr pour parler de mes projets professionnels. Au départ, je ne veux surtout pas utiliser mon blog pour trouver du travail ou pour m’en servir de vitrine « lisez mon article et surtout, cliquez sur mon portfolio« . Je préfère séparer les choses. Par contre, parfois je raconte mon travail au travers d’interviews écrites ou filmées et je me rends compte qu’il est vraiment très important d’avoir une « vision d’ensemble », un objectif global de pourquoi on fait les choses. Sans cela, son travail n’est qu’une suite de projets sans réel autre lien que celui des projets clients qui s’enchaînent. À creuser donc, à écrire aussi pourquoi pas.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *