Il y a quelques jours je vous parlais du Prix Émile Hermès au travers d’un projet très poétique qui parlait d’ombre et de numérique. Aujourd’hui, je souhaitais vous présenter le projet qui a reçu le 1er prix ! Dans le graphisme, on a l’habitude de l’image imprimée, statique et élégante. Certaines fois, je me laisse encore surprendre par des livres pop-up, magnifiques de formes et de mouvements. D’autres fois encore j’ai pu frissonner devant les créations de mon amie et camarade designer Julie Stephen Chheng. Mais avec Vibrato, c’est une autre forme de graphisme imprimé en mouvement qui se crée. vib2

Réalisé par Jean-Simon Roch le projet Vibrato est constitué d’un très élégant boîtier en bois équipé d’un électro-aimant. Une fois activé, ce boîtier met en mouvement une lame de métal dissimulée sous la feuille de papier. L’ensemble se met donc à vibrer et tous les objets qui sont fournis avec Vibrato (ou que vous aurez décidé de choisir) vont se déplacer à la manière d’un ballet aléatoire, une sorte de chorégraphie numérique et tangible.

vib1

Graphisme & vibration : une œuvre à part entière !

Bref, c’est une bien jolie façon d’animer des formes tout en conservant un esprit low-tech, ludique et expérimental. Très hâte de pouvoir découvrir en vrai ce projet, de le manipuler, le tester, capturer ses productions aléatoires.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *