Depuis longtemps, la cartographie est un élément stratégique et de pouvoir important et décisif. Dès le XIXe siècle, les Américains ont commencé à utiliser des cartes de façon radicalement nouvelle. Les médecins ont cartographié les maladies pour comprendre et prévenir les épidémies, les chercheurs en sciences naturelles ont cartographié le climat et les précipitations pour découvrir les conditions météorologiques… Après la guerre de Sécession, les agences fédérales ont également adopté une cartographie statistique et thématique afin de mettre en évidence les attributs ethniques, raciaux, économiques, moraux et physiques d’un pays.

Plus récemment, la CIA a célébré son 75e anniversaire et a diffusé, pour l’occasion, des cartes et outils de cartographie qui ont été déclassifiés, comprenez : qui sont passés du domaine du secret défense au domaine public. Diffusées sur le Flickr de la CIA (oui, j’ai ainsi appris que la CIA était sur Flickr) ces photos dévoilent l’importance de la cartographie à cette époque anté-numérique. Ces photos, je voulais vous en présenter quelques-unes tant elles sont belles, chargées d’histoires mais aussi car elles rappellent également l’utilité du design d’objet, du design graphique dans la course au renseignement.

Ces outils que vous allez voir ci-dessous ont notamment servis à créer des cartes comme celles-ci. Au programme donc, du dessin, de la mesure, de la typographie également. Le tout… dans la plus grande précision possible.

Les outils cartographiques de la CIA

 

Vous l’aurez vu ci-dessus, tous ces outils servaient à concevoir des cartes à la main. Dans ces outils on retrouve certaines choses incroyables comme le diviseur à dix points (qui sert à tracer des lignes pour réaliser une grille !) ou encore le planimètre à disque mobile qui sert à mesurer une zone sur une carte plane en faisant rouler l’outil sur la surface de la carte.

Aujourd’hui, la cartographie est quasi-intégralement numérique, elle reste un outil de décision, de pouvoir, de savoir et de découverte. Internet le permettant, nous sommes tous devenus des concepteurs & utilisateurs de cartes. Nos smartphones sont les compas d’aujourd’hui et notre corps, nos déplacements, nos habitudes sont autant de repères placés sur une carte pour le meilleur (comme cet outil cartographique pour les aveugles ou cette cartographie holographique) et parfois pour le pire… du tracking (voir avec le jeu Datak).

Retrouver le Flickr de la CIA & en savoir plus sur MotePoint




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *