Vous le savez si vous lisez mon blog depuis quelques années, le papier et les technologies numériques font vraiment bon ménage ! Entre le papier réinscriptible, le papier interactif, le journal numérique, le livre papier / tablette et bien d’autres, il faut bien concevoir que la simplicité du papier en tant que matériau sincère, qui ne trompe pas, devient tout à coup assez magique lorsqu’il flirte avec le numérique, prend vie et s’anime.

Aujourd’hui, c’est donc avec plaisir je découvre avec des yeux d’enfants le projet Toio, un jouet robotique programmable créé par Sony et qui utilise de petits blocs minimalistes programmables. Construire, jouer et s’inspirer. Derrière ces trois verbes se cache l’idée du nouveau jouet de Sony dont un des buts est d’inspirer une future génération d’ingénieurs en robotique. Toio est le résultat de 5 années de recherche sur le développement d’un système assez simple pour les enfants, mais aussi assez sophistiqué pour créer un bac à sable figuratif et tangible où les enfants peuvent explorer le fonctionnement interne de l’ingénierie robotique.

Le concept en vidéo


À première vue, Toio est incroyablement simple, le noyau du jouet se compose seulement de deux cubes blancs avec des roues. Mais en réalité, ces petits cubes emploient beaucoup de technologie car ils répondent au mouvement, sont en mesure de détecter l’emplacement exact de l’autre cube et peuvent être programmés mais également contrôlés à distance.

Il semblerait que les possibilités de Toio soient vastes, c’est pourquoi les développeurs ont fait équipe avec des designers pour dessiner différentes pistes afin d’aider les enfants à explorer ce que les robots peuvent faire. Vous pouvez donc créer votre propre animal robotique, votre propre système de déplacement, vous pouvez aussi imaginer des objets moins conventionnels.

La démo en vidéo

Notons que Sony a même fait équipe avec Lego pour ce projet, permettant aux enfants de construire des structures en Lego sur leurs robots. Côté budget il vous faudra prévoir entre 200 et 300 dollars pour explorer ce bien drôle d’univers qui associe brillamment papier et numérique !

Découvrir Toio




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *