Le Cnap, pour Centre national des arts plastiques est un établissement public du ministère de la Culture et de la Communication est d’un intérêt incontournable si vous vous intéressez à l’art en France, au graphisme également. Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois, entre l’année du Graphisme en France, la typo « Infinie« , le graphisme au collège ou encore la commande en design graphique, le Cnap est un soutien très important dans la création et à la vitalité de la scène artistique française, autant dans le champ des arts visuels que dans l’enrichissement du patrimoine contemporain national. Une de ses mission est de diffuser sa collection et les œuvres au public ! Ambitieuse mission que celle-ci !

cnap222

Il y a quelques jours je découvrais avec beaucoup d’enthousiasme la mise en ligne de 80 000 œuvres (ou plutôt fiches d’ œuvres) sur le site www.cnap.fr/collection-en-ligne. Avec près de 100 000 œuvres acquises depuis plus de deux siècles, la collection du Cnap forme l’une des plus importantes collections publiques en Europe, et c’est dans cette collection unique que près de 80 000 œuvres sont désormais consultables par tous. Pour la petite information technique, la plateforme utilise une techno réalisée par Videomuseum (Merci Jean-François Depelsenaire) et la base de données comprend des œuvres de type : peinture, performance, sculpture, photographie, installation, vidéo, multimédia, design, arts décoratifs, arts graphiques et métiers d’art.

La collection en ligne du Cnap

cnap1
(l’interface de la collection)
cnap2
(l’interface pour une œuvre)
cnap3
(l’affichage d’une œuvre, on peut obtenir le lien vers l’image seulement en allant le chercher dans le code source…)

À première vue, sur la plateforme cela semble assez complet, il y a énormément d’artistes de toutes les époques, de tous les pays, de tous les styles. Cependant, lorsque l’on clique sur une oeuvre, même si la fiche est détaillée : date, auteur, licence de l’image, date d’achat (il n’y a pas le prix), lieu de création, site de l’artiste, expositions où l’œuvre a été présentée, etc. il n’y a pas toujours d’image de l’œuvre (exemple ici) ni la possibilité d’afficher en grand format l’image. La largeur de l’image est généralement de 800 pixels de large, en JPG qualité moyenne / basse définition (exemple ici ou ou encore ). Bref, je suis sûr que cela va progresser, s’améliorer, se corriger 🙂

gloups
(gloups!)

Et en attendant, je me dis que peut-être un jour nous aurons le Spotify de l’œuvre d’art ou mieux encore un Popcorn Time de l’art avec ses œuvres en haute définition, des commentaires sous les œuvres, des liens vers Wikipedia, des œuvres traduites, des œuvres géolocalisées, des appels à projets artistique, que sais-je encore… je vous invite à vous plonger dans les œuvres de Pierre Sicard, de Girondeau, ou encore de Sarah Caron !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *