Les dark patterns, (à ne pas traduire en français par « motifs sombres » mais plutôt par « pièges à utilisateurs »), sont des mécaniques issues du design d’interface et dont le but est de piéger les utilisateurs ou de leur faire faire des choses contre leur volonté. Je vous en parlais en 2014 avec cette notion de perversion économique, puis en 2015 avec le design pour la vie privée, et enfin en 2016 avec le persuasive design, le design qui veut vous persuader.

Aujourd’hui, autant en remettre une couche avec cette vidéo qui présente des exemples avec Amazon, de Linkedin, d’un jeu mobile, de Facebook ou encore des sites de voyage… Vous n’aurez plus d’excuse à l’avenir : il est interdit de se faire avoir par ces fichus designers corrompus 😉 (parce que oui, c’est comme partout, il y en a !)

Le design des dark pattern : quelques explications

Bref quelques conseils en vrac pour ne pas se faire avoir :

  • Demandez-vous l’intérêt que vous avez pour le site sur lequel vous surfez. Aujourd’hui, une partie des sites veulent quelque chose de vous : votre temps, votre argent, vos données.
  • Vérifiez toujours la barre d’état de votre navigateur lorsque vous vous apprêtez à cliquer sur un lien pour voir « sur quel site vous allez atterrir ».
  • Prêtez attention à l’ergonomie des sites. Parfois, sur une popup, le bouton valider est à droite et annuler à gauche. Des fois, cela s’inverse. Attention aux automatismes donc.
  • Toujours sur vos habitudes et notamment sur mobile, préférez les boutons du navigateur plutôt que les boutons « retour » d’un site par exemple. Cela vous évitera le Bait and switch.
  • N’allez pas trop vite lorsque vous cliquez. Parfois une publicité ou un bouton se charge à la place du lien sur lequel vous vous apprêtiez à cliquer. Bref, soyez lents !
  • Avec parcimonie, utilisez des plugins de navigateurs qui retirent les publicités (Ghostery, Ublock Origin)
  • Avec parcimonie, utilisez des plugins qui nettoient les interfaces de certains sites comme Facebook (comme « News Feed Eradicator for Facebook » sur Chrome), ou Youtube (avec YouTube Distraction Free par exemple (sur Chrome)), bref faites du ménage.
  • Quand une popup ou une fenêtre s’ouvre et que vous ne trouvez pas la petite croix pour fermer ou pour revenir en arrière, n’hésitez pas à utiliser la touche « echap » de votre clavier, parfois ça fonctionne 😉 La même chose avec la touche « backspace » pour revenir en arrière.
  • Allumez votre radar à dark patterns sur puissance maximale si vous êtes sur des sites e-commerce ou des sites pirates / de streaming, etc.

Enfin, allez faire un tour sur DarkPatterns.org pour découvrir tous les grands principes des dark patterns et dès que vous détectez une filouterie du design d’interface qui s’apparente à un dark pattern, n’hésitez pas à prévenir vos proches via les réseaux sociaux 😉




Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *